David Bendayan
Une Jeunesse a Tanger
Commentaires
David Bendayan me envió su libro "Une Jeunesse à Tanger". Una perla, un ramo de recuerdos. Todos los que se sienten amantes de Tánger, sobre todo el Tánger de antaño tienen obligación de leer esta obra. Un bonbon. Ya me direis.
S. B.
(Israel)
La lectura del libro de David Bendayan rejuvenece a todos los que hemos nacidos en esa bella ciudad de Tánger… Todos los Tangerinos desparramados por todo el mundo, ojalá tuvieran la suerte de poder adquirir y leer el libro para gozar de la felicidad de volver a vivir "Une jeunesse à Tanger".
A. B.
(España)
Un livre coloré, frais, attachant. Il trouve des mots justes aussi bien pour décrire la mer, sujet pourtant rebattu! que ses professeurs au lycée.
La Lettre sépharade,
(France)
Mon mari et moi, nous l'avons lu avec plaisir. Mon mari qui est un grand lecteur a beaucoup apprécié votre style romanzier (sic). Ça a été un vrai plaisir de lire votre livre. Complimenti! Auguri!
S. B.
(Italie)
J'ai lu ton livre d'une traite et j'ai beaucoup aimé… J'ai aimé ce livre simplement pour ce qu'il représente pour moi… Je veux te remercier car je pense que nous avons besoin de mémoire pour vivre pleinement notre présent.
C. K.
(Belgique)
Je peux te dire que j'ai beaucoup apprécié ton livre; il m'a replongé dans un contexte qui m'était cher et je me suis dit que c'était bien que tu l'aies écrit, immortalisant en quelque sorte toutes ces émotions, ces "palpitations" qui furent les nôtres et qui sont si singulières. J'ai aimé la structure, originale, faite de petits tableaux qui un à un recomposent la toile dans laquelle nous avons évolué, grandi. Ce qui compte, c'est l'émotion; et je l'ai trouvée partout à fleur de page.
M. C.
(Belgique)
Finalement j'ai lu ton livre. Je le trouve très bien et finalement il n'est ni trop court ni trop long. Parfait. Félicitations. Parallèlement je me suis mis symétriquement à vivre mes propres moments de la même époque. J'ai pleuré une fois le livre terminé. Si señor.
R. N.
(Espagne)
Tienes madera de escritor y supiste, a través tus recuerdos y tus vivencias, dar una idea justa de lo que era "nuestro sentir" en ese querido Tánger que llevamos todos los tangerinos "de vieille souche" en el fondo de nuestro corazón. Gracias, David, por habernos dado, con inteligencia, esa gran satisfacción a través la lectura de tu precioso libro.
M. A.
(Canada)
El libro me gustó. Me gustó mucho. Está escrito en un francés culto pero sin dejar de ser sencillo y muy sincero, pero a partir de los zocos las emociones se intensifican notablemente y hacen que el lector se identifique contigo. Tu vivencia se convierte en la vivencia del espectador que parece estar agazapado esperando otro nuevo acontecimiento para vivirlo también. Sabe a poco. Uno estaría leyendo más y más experiencias. No tiene fin. Se envuelven las experiencias con las del lector.
P. A.
(Espagne)
J'ai commencé à lire ton livre et je le déguste comme du petit lait! Je me régale tant que je n'ai pas envie de le finir et que je fais durer le plaisir. C'est le meilleur livre sur Tanger que je n'ai jamais lu et pourtant j'en ai lu pas mal! Tu écris merveilleusement bien et c'est un livre de parfums, de sensations, de subtilités.
C. P.
(France)
Acabo de leer su libro titulado : "Une jeunesse à Tanger". En él las descripciones me parecen tan reales que podria incluso sentir los olores y sabores que describe, y que me han entusiasmado con la idea de visitar esa ciudad aunque ya no sea tan idílica como en su relato.
T. P. S. de H.
Consul général d'Espagne à Montréal.
Nous l'avons tous lu dans la famille et nous le trouvons superbe. Moi-même qui suis partie du Maroc très jeune, je peux vous assurer que j'ai retrouvé des sensations, des parfums, des descriptions que je pensais enfouis à jamais.
C. T.
(France)
Cher David, Ah oui. Le livre, le petit trésor! Je l'ai lu en deux soirs. Je ne pouvais tout simplement pas le lâcher. Quelle merveilleuse maîtrise de la langue! C'étaient de magnifiques photos en prose qui s'étalaient devant moi; elles m'ont tendrement pris par la main et emporté dans le passé. Je vais le relire et le re-relire… peut-être y trouverais-je d'autres bijoux cachés.
D. G.
(Toronto)
J'ai été très émue en lisant certains passages qui m'ont rappelé beaucoup de bons souvenirs. J'ai ri aussi. Notre terre était spéciale, notre paradis était unique et même s'il n'existe plus, il existe dans nos cœurs pour toujours et pas complètement perdu grâce à des gens comme vous qui ont du talent pour raconter tout cela. MERCI!
M. L. G.
(France)
Lei tu libro de un tiron. CONGRATULATIONS. Ademas de estar de acuerdo con tu propria descripcion, me gusto "Una jeunesse a Tanger" sobre todo por el tono honesto y humano que se transmite a traves de todas sus paginas, evitando sentimentalismos faciles y largas descripciones turisticas (errores en los que tantos caen). Se aprecian sus momentos de humor y las evocaciones melancolicas proprias de recuerdos de juventud. Ademas de estar muy bien escrito, tienes la habilidad de ser conciso (para mi virtud muy importante) sin prolongar ni las situaciones ni los comentarios, y terminar los capitulos, o sus secciones, a tiempo y a punto.
C.S.
(Estados Unidos)
Je vous ai lu. Mais avant tout, je vous rappelle que ma réaction à votre texte est celle de quelqu'un qui ne connaît pas Tanger. Tanger, qui m'est un univers inconnu. Donc, Je vous ai suivi dans un voyage où les dimensions varient, parfois réduites dans son instantanéité parfois s'ouvrant sur un flux intérieur. J'ai trouvé, dans le texte, un enclos d'événements, une foison de sentiments, le tout s'enchevêtrant dans le destin d'une vie...
ps: écrivez, la plume vous est facile...un don, un talent, créer....acte divin
S.A
(Canada)
J'ai lu ton livre avec beaucoup d'émotion. Tu as su restituer un Tanger, notre Tanger, avec son atmosphère si spécifique. J'ai particulièrement apprécié ton style "impressioniste" qui fait revivre les bruits, les odeurs et les couleurs du grand Socco ou des ruelles de la médina. Tu m'as fait même me resouvenir des "barquillos" qui craquaient sous la dent!
H.N.H
(Paris)
Récemment mon frère m'a donné à lire votre livre que j'ai fini il y a 2 jours, et depuis je suis comme boulversée. J'ai été très émue de lire le passage qui parle de Maman... Mais au delà de ce passage, j'ai eu l'impression de rentrer dans la vie de ma mère, ce côté inconnu pour moi jusqu'à maintenant et de lire sur des quartiers, des gens, des cafés pour la première fois alors qu'ils devaient être si familiers à Maman... Je suis persuadée qu'elle aurait beaucoup aimé ce livre. Quant à moi, je vous remercie de nous avoir envoyé ce livre mais avant tout de l'avoir écrit.
V.L.
(Israel)
Me has hecho imaginar que mi infancia y posterior adolescencia hubiera podido ir en el mismo sentido que la tuya y la de tantos y tantos tangerinos de la época. Me has hecho recorrer esa cuidad que tan bien conozco ahora,... , imaginando que iba contigo conforme ibas contando tus vivencias, y al final, se terminó demasiado pronto... me quedé con ganas de más... ¿Para cuando una segunda parte?
R.G.L
(Espagne)
Para mis padres ha sido una experiencia fantástica leer su libro porque según me dicen, es como haber caminado otra vez por las calles de Tánger sin moverse del sillón, y han revivido momentos maravillosos. Destacan la dulzura con la que usted describe lugares y relata sus experiencias. Piensan leer su libro más veces, creo que se lo aprenderán de memoria...
Y.R
(Espagne)
Merci pour ce livre enchanteur. Vous me rappelez mon enfance heureuse et vous me faites vivre le déchirement que j ai ressenti en quittant mon pays ...
-Ouvrage exquis, d'une grande richesse linguistique, le style y est précieux, sans être ostentatoire. A travers la sensibilité reservée de l'auteur, nous découvrons, fascinés, l'âme et la beauté de sa ville natale... Ce livre est un vrai bijou littéraire.
M.K
(Canada)
Me lo he leído de un tirón. Me ha impresionado muy positivamente. Por varios motivos: porque describes magistralmente el mundo y el ambiente de Tánger y más que el ambiente el alma de nuestra ciudad, porque sin ser nostálgico es muy dulce y evocador y porque está muy bien escrito. Estoy seguro que volveré a releer algunos párrafos o páginas que mas me han gustado. Te felicito muy cordialmente y te animo a que sigas tu vocación literaria ya sea en temas relacionados con Tánger con otros temas.
L.C
(Espagne)
C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai relu une troisième fois votre très beau livre, et à chaque fois, j'y ai découvert d'autres détails subtils, touchants et émouvants. Au fur et à mesure de la lecture, des photos ont resurgi de ma mémoire et m'ont replongée dans ce passé si particulier. C'est un livre attachant dans lequel vous restituez et faites revivre merveilleusement les parfums, les couleurs, les émotions, les sensations, les sentiments. Un ouvrage parfait.
J'ai partagé votre récit avec D. S., animateur d'ateliers d'écriture, écivain, dramaturge, et metteur en scène belge. Il l'a qualifié d'oeuvre littéraire remarquable .
J.C
(Belgique)
David, tu libro, "Une Jeunesse à Tanger" me ha encantando. Has sabido reflejar perfectamente nuestra infancia en aquel Tánger maravilloso. Parece como si hubieses hurgado en nuestros carazones de niños para extraer todo eso que tú y todos sentimos, algo perdido, algo que no volverá jamás.
Por otra parte la descripcíon es magnifica, los Zocos, la Plage, le Lycée, la Scuola Italiana, les Mosaïques, los guateques, Villa Harris, la Forêt Diplomatique, le Boulevard Pasteur, para mí ha sido un paseo a través del tiempo, como si aun estuviésemos en Tánger. Alguna que otra lágrima he derramado de añoranza, de emoción también.
Lo has escrito espléndidamente, con un vocabulario rico y sencillo a la vez, cuando lo lees te sumerges en él y no puedes soltarlo hasta terminar, lástima que no esté traducido al castellano ya que así lo leerían muchas más personas. Ya te digo ha sido verdadero placer leerlo.
E.G.C
(Espagne)
J'ai adoré. Il y a énormément de passion , de détails. De plus , j'avais envie ... d'aller me promener dans les rues de Tanger, ses plages, ses marchés, ses places, même si ce n'est plus comme avant. Souvent je lisais plusieurs fois des passages car je voulais sentir le moment décrit. Je comprends qu'on a tous des Tanger dans notre cour même si ce n'est qu'une illusion de notre enfance. Cette lecture a réveillé en moi quelque chose mais je ne sais pas quoi.
E.C.S
(Canada)
Vous avez eu l'immense mérite d'écrire une ouvre magnifique et je regrette qu'un écrivain de votre trempe renonce à poursuivre le travail de mémoire qui ne vous a jamais fait défaut. Je vous remercie infiniment pour l'émotion que vous avez su éveiller en moi à la lecture de votre si beau livre .
R.S
(France)